TOGO – MISSIONS D’ÉVALUATION À DANYI ELAVANYO ET DE DIAGNOSTIC À AGAVÉ

Du 8 au 16 octobre 2018, Laurent Baudet et Georges Longrais, bénévoles au sein de l’ADESAF, étaient présents au Togo dans le cadre de deux missions menées successivement dans les communes togolaises de Danyi Elavanyo et d’Agavé.

A Danyi Elavanyo, dans le cadre du jumelage entre cette commune et Lezay (Deux Sèvres, France), l’ADESAF a chargé ses représentants :

  • De la réception de travaux conduisant à (1) l’amélioration du captage d’une source approvisionnant un château d’eau alimentant le réseau de distribution et (2) à l’édification de 6 blocs de 5 latrines réparties dans le village de Danyi Elavanyo.
  • De l’évaluation d’une campagne de sensibilisation et de formation de la population togolaise en matière d’hygiène portant sur la qualité de l’eau consommée et les méfaits de la défécation à l’air libre.

A Agavé, l’ADESAF a été sollicité afin d’examiner la faisabilité d’un projet de réhabilitation d’un réseau d’adduction d’eau potable ainsi que l’accès à l’eau potable dans 5 villages environnant.

Ces deux missions ont conduit les représentants de l’ADESAF à organiser des visites sur site, à participer à des rencontres avec les autorités locales (chefferie, comité villageois de développement, associations des usagers de l’eau, …), avec un bureau d’études spécialisé en hydrologie, des entreprises de construction ainsi que le représentant de l’association ARBRES de la commune de Chef-Boutonne dans les Deux-Sèvres en France.

A Danyi Elavanyo, les réserves quant aux défauts de construction relevés feront l’objet d’un suivi sur place par la volontaire en service civique (VSC). Celle-ci aura également pour tâche de suivre la gestion de l‘eau par le comité villageois de développement et l’AUSEPA, et l’évolution des pratiques de la population en matière d’hygiène.

Enfin, la VSC servira de relais pour les échanges techniques entre les différents intervenants chargés de l’étude technique sur le site d’Agavé.

L’accueil de la population et des autorités locales a été très chaleureux, conforme à la tradition en matière d’hospitalité en Afrique. L’attente des populations locales sur la réalisation de ces projets est à la hauteur des problèmes posés par les difficultés d’accès à l’eau potable : pénibilité, santé, hygiène, etc.

Le projet à Danyi Elavanyo est cofinancé par l’Agence de l’eau Loire Bretagne, le Syndicat d’eau de Lezay, le Ministère des Affaires Etrangères MAEDI, le Comité de jumelage de Lezay et la Participation financière de la population via l’AUSEPA.

Les commentaires sont fermés.