Reconnaissance par le ministère de l’agriculture burkinabé du lycée agricole de Boulsa

Le centre destiné à la formation de futur-e-s jeunes agriculteurs et agricultrices est désormais officiellement créé !

Le Ministère burkinabè de l’Agriculture a en effet publié l’arrêté de création du centre et l’a doté d’un budget de 30 millions de francs CFA pour 2017, de 39 millions de francs CFA pour 2018 et de 40 millions de francs CFA pour 2019. L’affectation du personnel et le recrutement des élèves sont programmés pour le début de l’année 2017.

À l’heure actuelle, le bâtiment administratif et la première classe (construits par la Fondation Hakuna Matata, partenaire du projet et équipés par l’ADESAF) attendent donc l’arrivée de la direction, des enseignant-e-s et des élèves.

L’ADESAF continue à se mobiliser pour financer la construction d’un atelier, afin d’offrir aux élèves les conditions d’une formation pratique de qualité, et est à ce titre particulièrement attentive à ce que les méthodes de construction et les matériaux utilisés soient adaptés à la zone subsaharienne.

La population locale est également impatiente de voir le centre fonctionner : elle logera les élèves qui ne peuvent pas rentrer dormir chez eux, en attendant la construction de dortoirs.

L’ouverture du centre est toujours prévue pour mai 2017 !

Dans le cadre du projet Boulsa, l’ADESAF travaille en partenariat avec l’ANDN, le Ministère de l’Agriculture burkinabè, le Haut Commissariat du Namentenga et la Mairie de Boulsa. L’ADESAF remercie également EG Afrique, l’Union Fédérale des Aériens CFDT, la CFDT Retraités Air France, le Secours Populaire Français de Castanet-Tolosan et la Fondation Hakuna Matata pour leur contribution à la mise en place de ce projet.

Les commentaires sont fermés.