Centre de formation de Kokologho

Le projet de Projet de Centre de formation en Agro Mécanique et d’insertion professionnelle de Kokologho au Burkina Faso est issu du partenariat entre l’ADESAF et une association burkinabé, le Comité Baoré Solidarité (CBS). Le projet a pour objectif de favoriser l’insertion socio-professionnelle de 6 promotions de 10 jeunes déscolarisés ou en situation d’exclusion issus du milieu rural par la formation aux métiers de la forge, de la soudure et de l’agro mécanique. Durant un an, les apprentis du centre suivront une formation théorique de trois mois, une formation pratique de trois mois où les élèves produiront des outillages agricoles et six mois de stage en immersion dans les ateliers et entreprises de la commune. Le lancement du centre de formation en agro-mécanique où sont accueillis les jeunes permettra de produire des outils adaptés au contexte local et aux techniques de l’Agro-écologie qui bénéficieront aux agriculteurs de la commune. Un système de vente, de location et de réparation permettra d’assurer la pérennité et l’indépendance économique du centre.

Fiche Projet Centre de formation Kokologho

Porteur du Projet : Comité Baolé Solidarité (CBS), maître d’oeuvre à l’initiative du projet.

Responsable ADESAF du projet : Jean Aubaterre

Objectifs du programme :

  • Favoriser l’émancipation de 60 jeunes (dont 30% de filles) par la Formation aux métiers de la forge, de la soudure, du forgeage et de l’agro mécanique. Les productions en matériels agricoles modernes du Centre de Formation viennent soutenir l’implantation des techniques agro-écologiques développées sur la commune.
  • Faciliter l’installation ou l’embauche locale des jeunes à la fin de la formation.
  • Assurer la pérennité économique du centre de formation à l’issue du projet.

Objet du partenariat avec l’ADESAF:

  • Appui/accompagnement technique
  • Recherche de financement
  • Suivi/mise en œuvre

Bénéficiaires :

Directs : Les 60 jeunes formés.

Indirects :

  • Grâce à la production du Centre, les 100 familles agricultrices ont accès à un matériel moderne et adapté au contexte local. Les 40 623 habitants de Kokologho voient globalement leur sécurité alimentaire améliorée.
  • Les familles des 60 apprentis formés dans le centre sont également des bénéficiaires indirects et verront leur revenu augmenter grâce aux nouvelles activités d’artisanat permises par la formation.

Perspectives :

  • Multiplication des jeunes bénéficiaires de la formation
  • Accompagnement de leur projet d’installation, notamment pour les filles
  • Développement du projet agricole agro-écologique assurant un débouché aux productions agro-mécaniques.

Carte du projet :

1 réponse

  1. souhaiterais informations sur le centre de formation : gestion, actions menées , formations assurées cordialement Danielle Parnaudeau