Fixation de la Dune à Tireli

Fixation de la Dune (en développement)

Fiche Projet Fixation de la dune Sangha

Une dune de sable de 50 km avance de la plaine vers le bas de la falaise de Bandiagara. Elle engloutit champs et cultures. A terme, une dizaine de villages est menacé. Certains sont déjà directement touchés, tel Koundou. Cette préoccupation est souvent revenue lors de nos échanges avec nos amis maliens et notamment l’ARCOS (Association des Ressortissant de la Commune de Sangha).

L’ADESAF a décidé de se joindre à l’Association malienne Djoliba qui a déjà engagé une expérience concluante en stoppant l’avancé de la dune, mais sur une distance réduite. L’association est animée par Mariam Ouologuem, notre partenaire sur le projet de diversification maraîchère. Cette association a déjà réalisé d’importants travaux : il a été planté, dans un premier temps des haies de Leptodemia, puis des euphorbes, des graminées andropogon et cram cram, et enfin des plantations d’acacias. Les crevasses et les failles ont également été traitées. En deux ans 48 hectares ont ainsi été récupérés !

Le Gouverneur de Mopti considère qu’après l’eau, l’avancée de la Dune est le problème majeur de cette région.

Partenariat : Municipalité de Sangha, Municipalités d’Allonnes, Allonnes Sangha devenir, Djoliba.

Les bénéficiaires du projet sont les villages au pied de la falaise en pays dogon entre la commune de Dourou et de Sangha.

  • Directs : les acteurs qui réalisent l’activité bénéficiant ainsi de toutes les formations et qui rendent compte aux villages des résultats de la réalisation.
  • Indirects : les personnes concernées par les résultats du projet à travers leurs champs, les pistes de passages, l’enrichissement des pâturages.

Les commentaires sont fermés.