La deuxième promotion du centre de formation de Kokologho fait sa rentrée

Une nouvelle promotion d’apprentis a été recrutée au terme de la première année scolaire du centre de formation en agro-mécanique de Kokologho, au Burkina Faso. Au nombre de dix, dont deux filles, les nouveaux arrivants vont donc remplacer la première promotion d’étudiants qui termine son année de formation. Par ailleurs, le centre accueillera cette année deux nouveaux formateurs en forge et en soudure, ainsi qu’un chargé de production.

Une réunion de pré-rentrée réunissant les nouveaux apprentis a été organisée courant novembre, de même qu’une rencontre parents-élèves permettant d’évoquer la scolarité des apprentis, et notamment la question de leur stage en entreprise. La reprise des cours, quant à elle, a eu lieu début décembre.
Nous souhaitons une bonne année scolaire à tous !

Le projet Kokologho est co-financé par la Région Île-de-France, le Conseil départemental du Val de Marne, le SCAC de l’ambassade de France au Burkina Faso, le FORIM, la Fondation EG Afrique, la Fondation Massalina, la Fondation Agir sa Vie, la Fondation Brageac, la Fondation Lord Michelham, la Fondation Société Générale, l’entreprise Tarvel et la réserve parlementaire de Monsieur le Sénateur Olivier Cadic.

Il est porté au Burkina Faso par le Comité Baoré Solidarité (CBS) et rendu possible grâce au partenariat de l’ADESAF avec Léo Lagrange Burkina Faso et à l’appui de la Commune de Kokologho, de l’Association Touiza Solidarité et de l’Agence du Service Civique.

Les commentaires sont fermés.