FRANCE – EDUCATION A LA CITOYENNETÉ ET A LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE & SENSIBILISATIONS EN MILIEU SCOLAIRE

L’ADESAF s’inscrit depuis plusieurs années dans une démarche d’Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale (ECSI) en intervenant régulièrement au sein d’établissement scolaires, auprès de jeunes âgés de 6 à 18 ans. L’objectif de ces actions est de sensibiliser les jeunes aux enjeux de solidarité internationale (inégalités dans le monde, accès à l’eau, alimentation, migrations, etc.).

Pour  planifier et mener ce type de projet, l’ADESAF dispose d’un comité de pilotage sensibilisation, dont les membres sont formés aux outils d’ECSI. Ainsi, les Volontaires en Service Civique de l’ADESAF, chargées d’appui aux actions de sensibilisation, ainsi que Christine Maloingne, bénévole responsable du comité de pilotage et membre du CA, ont participé à des Week-End d’Echange et de Formation (WEF) à l’ECSI animés par l’association Starting-Block. Ces WEF  visent à mettre en place un projet d’ECSI, à acquérir les outils pédagogiques sur des thématiques nécessaires aux actions de sensibilisation, et d’adapter sa posture d’animateur.rice au public visé.  Ces formations, et les modes de sensibilisation qu’elles transmettent, font émerger de nouveaux leviers d’actions solidaires et citoyennes à la portée de chacun.e.   

Depuis la rentrée scolaire 2018, l’ADESAF est intervenue dans plusieurs établissements scolaire de France : à Allonnes (Sarthe), à Chevilly-Larue (Val-de-Marne) ou encore à Coulon (Deux-Sèvres), sur plusieurs thématiques (accès à l’eau, alimentation, solidarité internationale, migrations, etc.). Certaines de ces sensibilisations s’inscrivent en outre dans le cadre de coopérations décentralisées entre des villes de France et d’Afrique, que l’ADESAF appuie en tant qu’opérateur technique. Ainsi, ces interventions ont ainsi permis aux élèves d’Allonnes de découvrir les liens entre leur commune et celle de Sangha au Mali, et aux jeunes de Coulon d’en apprendre davantage sur le jumelage entre leur ville et celle d’Anié au Togo.

Les sensibilisations se sont avérées très porteuses tant pour les jeunes que pour leurs enseignants, qui  ont montré un vif intérêt pour les thématiques abordées et les outils utilisés. Des projets communs de long terme sont d’ailleurs prévus avec certains établissements, tandis que d’autres, partenaires depuis plusieurs années, renouvellent régulièrement leur souhait d’accueillir l’ADESAF dans leurs locaux pour des sensibilisations.

L’ADESAF prévoit d’ors et déjà de nouvelles interventions en Deux-Sèvres, en Sarthe et en Val-de-Marne, ou encore en régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie courant 2019.

Les commentaires sont fermés.