Disparition de notre parrain Stéphane Hessel

Jean-Michel Métayer, administrateur, nous parle de son ami :

« Un homme exceptionnel vient de nous quitter. J’étais son ami depuis dix-sept ans. Nous nous sommes connus en 1996 quand mon syndicat SNCF a décidé “d’héberger” provisoirement ceux qu’on appellerait un peu plus tard les “sans-papiers de Saint-Bernard” dans le 18e. Ariane Mnouchkine lui avait demandé d’animer le Collège des médiateurs (dont le couple Aubrac, Germaine Tillion, Laurent Schwartz, Paul Ricœur, etc.), chargés de trouver une solution entre le gouvernement et ces 300 “clandestins”. Qu’est-ce qui poussait un ambassadeur de France à parcourir tout Paris pour diriger cette médiation quasi-impossible? Sa générosité, son goût des autres… particulièrement les africains, sa simplicité avec autrui, depuis les dirigeants du monde jusqu’aux plus humbles. Quand je lui ai présenté l’ADESAF, il a tout de suite accepté d’en être le parrain. C’était un diplomate dans tous les sens du terme, à la fois lucide, charmeur, engagé, cultivé, ne cédant jamais au désespoir ni à la résignation. Comme le titre d’un de ses livres, il a dansé jusqu’au bout avec son existence pendant presque un siècle. »

Les commentaires sont fermés.