Des nouvelles du centre de formation de Kokologho

Les activités de la phase pilote se poursuivent au centre de formation agro-mécanique de Kokologho. De nouveaux outils agricoles ont été produits et les élèves commencent à se tourner vers la prochaine phase de leur formation ; un stage en immersion de six avec les artisans locaux. En parallèle, les premières sessions de sensibilisation et de formation ont débuté avec les agriculteurs de la commune. Organisées, Mariam Ouologuem, ingénieure agronome consultante pour le projet,  ces interventions ont permis de faire la démonstration des outils appliqués à des techniques de production agro-écologiques. Les sessions de sensibilisation ont enregistré plusieurs commandes de matériel et seront répétées plusieurs fois dans l’année.

Le mois de mai a également été l’occasion d’une mission sur le terrain des représentants d’EG Afrique qui ont visité le centre de Kokologho. Par son soutien, la Fondation a contribué à financer la phase pilote du centre de formation pour l’année 2015 – 2016. Durant leur visite les trois membres de la fondation ont rencontré l’équipe pédagogique et ont assisté aux formations dispensées par les deux formateurs du centre.

 

Le programme Kokologho est rendu possible grâce à l’appui de la Commune de Kokologho, du Comité Baoré Solidarité (CBS), de Léo Lagrange Burkina Faso, du FORIM, de l’Association Touiza Solidarité, de la Région Ile-de-France, du Conseil général du Val de Marne, du SCAC de l’ambassade de France au Burkina Faso, de la Fondation EG Afrique, de la Fondation Massalina de l’entreprise Tarvel et de l’appui de l’Agence du Service Civique.

Les commentaires sont fermés.