Burkina Faso – Retour sur la mission d’octobre 2019

Jean AUBATERRE, responsable du programme Kokologho, accompagné d’Anne-Lise JOSEPH Directrice de l’ADESAF et chargée du suivi des projets au Burkina Faso ainsi qu’Audrey FRANCOIS, volontaire de Service Civique se sont rendus en délégation au Burkina Faso du 23 octobre au 3 novembre 2019 pour une mission de suivi-évaluation des projets menés par l’ADESAF et ses partenaires burkinabés.

La mission réalisée par l’ADEAF au Burkina Faso s’est avérée très chargée et très riche tant au contact de notre partenaire, le Comité Baoré Solidarité (CBS), qu’à celui de nombreuses instances liées au projet que nous avons rencontrées. Il est notable que les conditions de sécurité s’aggravant au Burkina Faso, notre mission, pour la première fois, a choisi de ne pas se rendre sur le terrain et a dû mener toutes ses réunions à Ouagadougou, sans sortir de la capitale.

On peut noter trois domaines ayant donné lieu à des échanges essentiels :

Renforcement de l’Accès à l’Eau Potable à Kokologho

Le bouclage des travaux de forages et d’implantation de 4 Pompes à Motricité Humaine du projet pour les quatre villages concernés ; grande réunion réunissant autour de l’ADESAF, notre partenaire CBS, l’entreprise Star International et la Direction Régionale de l’Eau et de l’Assainissement du Centre Ouest (DREA-COS). Un constat positif, au-delà des embûches techniques signalées, les quatre forages sont opérationnels. Les associations des usagers sont impliquées, les maintenanciers formés par la DREA-COS vigilants et les mécanismes de gestion de l’eau en passe d’être mis en place.
Le projet de renforcement de l’Accès à l’Eau Potable est soutenu par la Métropole de Lyon, Le Grand Lyon, Bordeaux Métropole, L’Agence de l’Eau Adour Garonne, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée, La Métropole Aix Marseille Provence, la Fondation Saur et la Fondation ARTELIA.

Transition Agroécologique et Consommer Local à Kokologho

La commercialisation et les ventes des productions de Centre de Transformation Céréalières NongTaaba regroupant 13 femmes productrices sur un mode coopératif sont en progrès ; notamment, grâce au travail de la spécialiste en marketing embauchée à cet effet. Des difficultés demeurent toutefois nous privant de la certitude d’un équilibre de gestion pérenne.
C’est avec grande satisfaction que nous avons noté les progrès réalisés en agroécologie ; progrès qui se manifestent par la progression des rendements agricoles d’une part et, d’autre part, dans la diffusion locale des pratiques agroécologiques dont l’adoption se multiplie au-delà du projet proprement dit.
Le projet de transition agroécologique et consommer local est soutenu par le CFSI, Seed Foundation, l’Ambassade de France au Burkina Faso, Le Fonds de dotation Bien Nourrir l’Homme, le Fonds de Dotation Lévèque, L’ADESAF Nouvelle-Aquitaine et l’ADESAF Occitanie.

Renforcement du Centre de Formation et de Production Agromécanique à Kokologho

Toujours attentive aux nouvelles perspectives afférentes au projet ou même permettant d’envisager l’ouverture d’autres projets, l’ADESAF a rencontré un responsable de l’association française PROMMATA International dans l’optique d’assurer au Centre de de formation et de production Agromécanique WendPanga son implication dans la fabrication de charrues de type Kassine ; par ailleurs, une rencontre avec les services de l’Ambassade de France nous a permis de prendre connaissance des possibilités de financement complémentaires pour des projets en cours de réalisation. Le projet du Cente de Formation et de Production Agromécanique WendPanga est soutenu par la Fondation Société Générale, La Fondation Agir Sa Vie et la Fondation EG Afrique. 

Enfin, lors une rencontre avec la présidence de la Région Centre, s’est faite jour la possibilité de montage d’un projet en coopération décentralisée.


Les commentaires sont fermés.