À Tiréli, les campagnes de maraîchage ont débuté

En décembre et janvier derniers, les activités de maraîchage sur la commune de Tiréli ont commencé et ont porté essentiellement sur les récoltes et le stockage de gombo cultivé en hivernage, ainsi que sur l’installation de cultures en maraîchage.
Durant l’hivernage, qui dure de juin à septembre, les femmes ont cultivé le gombo sur leur nouvelle parcelle et les récoltes se sont situées entre 10 et 30 kilos de gombo séché par personne. Ces récoltes, stockées par les femmes de la coopérative, seront pour une partie consommées et pour l’autre vendues sur le marché. Par ailleurs, dans les jardins fruitiers, les femmes ont cultivé d’autres légumes, tels que la patate douce, le piment, les concombres, la pastèque ou le manioc. Les terrains ont également été nettoyés et repiqués, sans compter les pépinières qui ont été installées.

Des rencontres avec le directeur de l’école du village ont également eu lieu afin d’encourager l’implication des élèves dans les activités de maraîchage, ce qui permettrait d’améliorer les repas de ces derniers. Le directeur, convaincu, s’emploie désormais à convaincre les parents des élèves d’adhérer à cette initiative.

Le projet Tiréli est réalisé grâce au soutien financier de la ville d’Allonnes, dans le cadre de la coopération décentralisée avec la commune de Sangha, de la ville de Paris dans le cadre du Label Paris Co-développement Sud – Édition 2015, du Fonds de dotation Bien Nourrir l’Homme et du Service de Coopération et d’Actions Culturelles de l’Ambassade de France au Mali. Il est rendu possible grâce au partenariat de l’ADESAF avec la commune de Sangha et Léo Lagrange Solidarité Mali.

Pas de commentaire.

Leave Your Comment