La projection-débat “consommer local”, perspective de la filière agroécologie, a été un succès !

Le mardi 28 novembre, l’ADESAF a, en partenariat avec les associations Interre Accion, Pomme d’AMAP, et SEED Foundation, organisé une projection-débat sur le thème “Consommer local” Perspective de la filière agroécologie, dans le cadre du festival des Solidarités, du festival AlimenTERRE et du Festival des Solidarités Internationales de la ville d’Ivry-sur-Seine. 3 documentaires ont été diffusés lors de cette soirée. Chacun portant sur la filière agroécologie et/ou agroalimentaire dans 3 continents différents: Europe (France), Amérique Latine (Brésil), Afrique (Sénégal). Ces derniers ont permis à nos invités de pouvoir intervenir dans le cadre du débat autour des enjeux de la filière agroécologie.

Marc Bianchi, maraîcher de Pomme d’AMAP, Thais Mascarenhas, de l’Institut Kairos au Brésil, et Mariam Ouologuem, ingénieure agronome de l’ADESAF, ont ainsi présenté les différentes approches en France, au Brésil et au Mali.

Tout d’abord, comment démocratiser ce mode de consommation ? Marc Bianchi souligne le problème des intermédiaires qui prennent des marges sur les produits bio, lésant ainsi à la fois le producteur et le consommateur. Thais explique que les circuits courts peuvent permettre la démocratisation de l’agriculture saine car ils permettent de réduire les coûts.

Il s’agit aussi de convaincre les producteurs de se lancer dans cette filière. Marc Bianchi explique que les agriculteurs sont les premières victimes de l’agriculture conventionnelle. Il pense que le combat se joue sur le long terme avec un engagement quotidien du plus grand nombre, mais aussi le travail des ONGs, des pouvoirs publics… En Afrique, Mariam pense que ce sont les ONGs qui doivent agir afin d’éviter les mêmes erreurs que les producteurs occidentaux. Selon Thais, au Brésil comme ailleurs, il faut allier la mobilisation citoyenne au politiques publiques pour renforcer l’agroécologie et la consommation responsable.

Le public a participé en soulignant l’intérêt de formations de techniques agroécologiques, ainsi que la confiance accordée aux producteurs dans la filière du bio.

Nous remercions tous les participants, nos partenaires ainsi que les bénévoles qui ont permis de faire de cette soirée une réussite !

Nos partenaires : InTerre Acción, Pomme d’AMAP, SEED Foundation, Metishima, la Coordination Nationale du Festival des Solidarités, le Festival AlimenTERRE, le CFSI, la ville d’Ivry-sur-Seine, le dispositif Un Notre Monde du Conseil Départemental du Val-de-Marne.

Les commentaires sont fermés.